Une très vieille recette de bredele de Noël. Cela faisait plus de 10ans que je n'en avais pas fait.

Leur cuisson est un peu particulière : ils sont cuits sur une plaque spécifique à dents de loup. La plaque est ondulée, un peu comme une succession de petits toits. Des cuillères à café de pâte sont déposées, deux par sillons. En cuisant, la pâte sa s'étaler et gonflés pour donner la forme caractéristiques de dents de loup.

Ma grand-mère graissait et nettoyait les plaques entre chaque fournée. Personnellement, pour éviter cette étape, je découpe des bandes de papier sulfurisé, plié en deux dans leur centre, pour qu'elle épouse chaque sillon de la plaque à dents de loup. Ainsi, on peut enchaîner les fournées sans problème.

DSCN5249

DSCN5247

Préparation : 15minutes

Cuisson : 12-15 minutes à 180°C

Ingrédients

3 oeufs

170g de sucre

95g de beurre

180g de farine

1 pointe de couteau de levure chimique

1 sachet de sucre vanillé

Equiper votre batteur de la feuille. Battre longuement le beurre, le sucre vanillé et le sucre pour obtenir un mélange bien crémeux et clair.

Continuer à battre le mélange en ajoutant les oeufs 1 à 1. Bien travailler l'appareil entre chaque ajout.

Enlever la feuille et équiper le robot avec le fouet. Ajouter la farine et la levure puis battre lentement pour incorporer puis à vitesse plus rapide pour rendre la pâte bien homogène et crémeuse.

Préparer vos plaques à dents de loup comme expliqué dans l'introduction, avec du papier sulfurisé. Déposer deux cuillères à café de pâte par sillon. Mettre à cuire pendant 12-15minutes à 180°C. Les dents de loup devront se présenter d'une jolie couleur dorée.

Les retirer des plaques et les mettre à refroidir sur une grille. Les conserver dans des boîtes hermétique en fer.